Régime auto-entrepreneur et domiciliation

Le statut auto-entrepreneur, renommé “micro-entrepreneur” depuis quelques années, est une forme spécifique d’entreprise individuelle qui se distingue par ses formalités très allégées, permettant ainsi à l’entrepreneur individuel de se concentrer sur le cœur de son activité.

Comme tous les autres statuts juridiques, l’auto-entreprise est dans l’obligation de déclarer une adresse de domiciliation commerciale au moment de sa création, au risque de se voir refuser sa demande d’immatriculation au Registre du Commerce et des sociétés (RCS) ou au répertoire des métiers. La “domiciliation administrative et commerciale” a la même fonction que le siège social (terme réservé aux sociétés dotées d’une personnalité morale).

Si la loi française est ferme sur ce point, elle offre toutefois de nombreuses possibilités à l’entrepreneur qui souhaite domicilier son activité. Toutes les solutions n’offrent toutefois pas les mêmes avantages.

  • Domicile personnel : solution par défaut pour bon nombre d’auto-entrepreneurs exerçant à leur domicile, la domiciliation au sein de la résidence personnelle du représentant légal n’est pas sans contraintes. Outre le fait que l’entrepreneur n’est pas forcément autorisé à établir sa domiciliation commerciale chez lui à cause de son bail (nécessité d’avoir une attestation de domiciliation) ou son règlement de copropriété, il perd également en tranquillité et en crédibilité.
  • Local commercial : choix idéal pour travailler son image de marque, à condition d’en avoir vraiment l’utilité et surtout le budget à y consacrer. De plus, un local avantageusement situé, cela peut coûter très cher !
  • Pépinière d’entreprises : la pépinière accueille les travailleurs indépendants et les jeunes entreprises qui souhaitent bénéficier d’un encadrement complet pour faire grandir leurs projets dans les meilleures conditions possibles. Cet accompagnement de grande qualité a néanmoins un prix : les critères de sélection se caractérisent par leur grande exigence !
  • Espace de coworking : en plus d’accueillir ponctuellement les entrepreneurs de passage et les petites entreprises à la recherche de locaux pour démarrer leur activité, les espaces de coworking proposent quelques services complémentaires, comme de la domiciliation commerciale. Ce n’est toutefois pas toujours le cas et les tarifs de ces services sont souvent assez élevés.
  • Locaux d’une autre entreprise : solution rare, mais intéressante, à condition que l’entreprise qui héberge l’activité de l’auto-entrepreneur n’entache pas l’image de ce dernier.
  • Société de domiciliation : bien plus qu’une simple boîte postale, la société de domiciliation permet au professionnel de bénéficier d’une adresse professionnelle à la fois prestigieuse et pratique. L’objectif : gagner en crédibilité et ne pas être obligé d’afficher son adresse personnelle sur ses documents commerciaux (papier en-tête, contrats, devis…).

Pourquoi opter pour la domiciliation de son auto-entreprise ?

Vous souhaitez vous distinguer des autres entreprises de votre secteur en vous dotant d’une adresse de domiciliation prestigieuse ? ABCLIV vous propose de mettre toutes les chances de votre côté avec 33 adresses de domiciliation situées à Paris et en Île-de-France.

En plus d’apporter du crédit à votre activité, nos adresses s’accompagnent également de services optionnels, à choisir en fonction de vos besoins : gestion et réexpédition du courrier, location de salles de réunion, location de bureaux et accueil téléphonique.

Attention : les professions commerciales ne sont pas autorisées à se domicilier dans une entreprise, si cette dernière est déjà domiciliée dans une société de domiciliation.

Tarif de domiciliation pour un auto-entrepreneur

Gage de sérieux et de crédibilité, le choix d’une adresse de domiciliation ne doit pas être pris à la légère, d’autant plus dans le cas d’une auto-entreprise qui doit, plus que n’importe quelle autre structure, composer avec un certain nombre de préjugés.

Chez ABCLIV, société reconnue par un agrément préfectoral depuis 1978, toutes les adresses de domiciliation sont proposées à un tarif unique de 15 euros HT par mois. Vous pouvez donc profiter d’une adresse située à quelques mètres d’un centre d’affaires ou en plein cœur d’un quartier réputé de Paris pour mettre en valeur votre activité d’auto-entrepreneur.

Renouvelable par tacite reconduction, le contrat de domiciliation, qui comporte les obligations du domiciliataire et du domicilié, est établi pour une durée minimale de 3 mois.

Pour souscrire à un contrat de domiciliation pour auto-entrepreneur directement en ligne, rendez-vous sur notre formulaire de domiciliation en ligne !

ABCLIV